Mon avancement

Chaque membre est invité à ouvrir dans ce forum son propre sujet, où il/elle pourra raconter ses progrès, partager sa compréhension, bref tout son parcours d'apprentissage. Créez votre propre sujet !
Avatar de l’utilisateur
Nari
Administrateur
Messages : 4572
Inscription : 06 octobre 2009, 15:20

Re: Mon avancement

Message par Nari »

espèce de vantard !!!!!

ust
Administrateur
Messages : 2780
Inscription : 15 août 2009, 09:28

Re: Mon avancement

Message par ust »

Merci pour ton avis objectif :) (bon après faut écarter le "PS" à la fin,mais tu dois avoir tes raisons)

Kuiwen a écrit :Mais pourquoi tu tiens tant à apprécier les qualités de ma langue ? :?


On dirait presque une invitation à... :oops:

Nari a écrit :Perso j'évite de crier sur les toits que j'apprends le coréen.... j'ai pas envie qu'on me dise "ohhhh tu peux me dire un truc en coréen stopléééééé" ou alors quand la personne en entend parler, je dis que je parle juste un peu...
Vais pas me la péter avec ca quoi.... déjà que j'ai pas confiance alors si c'est pour m'en vanter et me vautrer en disant "ha non désolée je sais pas le dire..." non je préfère me taire et le garder pour moi. Ca reste entre mes amis et moi. Ya juste ma mère qui est fière comme tout que sa fille soit douée pour assimiler des langues étrangères.




Oui,je comprends un peu ça.
A peine apprend t-on que tu t'intéresses à une langue étrangère que déjà on te prend pour un bilingue :?
Qui emploie le terme "douée" ? (c'est pas du tout méchant je te pose sérieusement la question par rapport à ton "manque de confiance")


Nari a écrit :Après c'est vrai qu'entendre "j'apprends le chinois" tout de suite moi je me dis ouaaa il doit être trop intelligent... bien que l'intelligence n'ait pas forcément de rapport... juste une capacité de mémorisation suffit. Mais bon... le chinois est reconnu pour être une langue très difficile (comparée au coréen)

Oui enfin avec le chinois (et les langues en général) il y a toujours du travail à faire,la bonne mémorisation est un plus selon moi.


Nari a écrit :Mais là, pour ceux qui parlent chinois ou japonais, vous savez tenir une conversation ? mais une vraie quoi, sans trop d'hésitation etc....

Je préfère dire non.
Le gros "problème",c'est l'oral.
En dehors des cours,j'ai pas vraiment d'occasion de pratiquer à l'oral l'anglais et ou l'espagnol ,encore moins le japonais que j'ai commencé à apprendre depuis plus longtemps que le coréen (je débute encore donc pour le coréen donc ce ne sera pas pour tout de suite ).
Le chinois je le "découvre" pour le moment on va dire à travers certains ouvrages ou sur le net (inutile de parler des tons) donc je me considère comme un grand débutant.
Je ne sais pas quel niveau j'aurais eu en apprenant ces langues asiatiques avec des profs car là j'apprends en autodidacte pour l'instant,par curiosité et à mon rythme.
De ce côté-là avantage au japonais mais niveau conversation ça n'ira probablement pas plus loin que des phrases de base et encore,car si on se me parle de politique ou de sciences ...je risque de vite décrocher.
Alors sans remettre en cause l' Education Nationale ni lui jeter la première pierre,j'ai comme une vague impression (c'est juste une impression) que l'apprentissage des langues en France reste quelque chose d'assez ..."laborieux" comme peut en témoigner notre mauvais accent quand on parle en anglais. (La France n'aurait-elle pas le rôle de bonnet d'âne parmi les pays européens ?)
Alors déjà l'anglais on commence ça en 6 ème (même si maintenant on propose des cours d'initiation dès la primaire,j'ai pas connu ça),mais autant on aborde la prononciation au tout début autant on n'y revient plus les années suivantes.
Ensuite autre point noir (du moins pour ma part),l'absence de cours avec des professeurs natifs ou d'échanges avec des étudiants étrangers et ce,bien avant le lycée.
J'imagine que ça ne doit pas évident de mettre ça en place mais en attendant on doit faire avec "nos moyens" (2-3 heures par semaine et apprentissage un peu "bête et méchant" de textes et de vocabulaire dans des classes de près d'une trentaine d'élèves :lol: ).
Mais c'est vrai que même avec ça,on est bien loin d'être bilingue (et le plus gros à faire se passe en dehors des cours).

Alors grosso-modo dans les langues en général (même si on peut en particulier dire ça pour l'anglais et l'espagnol )
Mon point faible reste la compréhension orale,j'ai encore beaucoup à faire pour habituer mon oreille au débit et à l'intonation (on n'insiste pas assez dessus en cours :? ).
A l'écrit je pourrais "comprendre" quelque bribes de phrases dans un texte mais si on me demande de traduire certaines phrases du français vers la langue originale,je mets quand même du temps à formuler quelque chose d' à peu près "potable".Après,il y a bien sûr le vocabulaire mais ça c'est sans fin.
Avoir plus de la moyenne en cours est une chose mais parler avec aisance,un bon accent et un vocabulaire riche en est une autre.

Pour moi "être bilingue" (attention ma vision sur cette définition est peu trop exagérée mais bon) doit permettre :

- De comprendre des chansons ou des séries/drama...en VO et sans sous-titres ainsi que des blagues ou jeux de mots (même si c'est pas forcément drôle) mais aussi des romans des journaux etc...

-De tenir une conversation aussi bien sur des choses de la vie courante que des trucs plus "pointus" (politique,arts,sciences etc...),la langue des affaires quoi

-De pouvoir se débrouiller pour faire des démarches comme demander des visas,changer de la monnaie,rédiger toutes sortes de lettres,CV et autres...
Si on se base sur ces critères (ça fait perfectionniste je vous l'accorde et personne n'est parfait), je ne peux pas encore prétendre avoir un niveau bilingue.


Maat ne va plus reconnaître son topic. :lol:

Avatar de l’utilisateur
Nari
Administrateur
Messages : 4572
Inscription : 06 octobre 2009, 15:20

Re: Mon avancement

Message par Nari »

ust a écrit :Qui emploie le terme "douée" ? (c'est pas du tout méchant je te pose sérieusement la question par rapport à ton "manque de confiance")


Moi, car j'ai une certaine facilité pour assimiler les langues. Je suis plus douée en langue qu'en algorithme par exemple :) La confiance est plus dans le sens "emploi de l'oral". Car si je garde la bouche fermée je suis tout à fait confiante :D

Pour le français pareil, déjà en primaire j'étais bonne en orthographe/grammaire et j'employais beaucoup de synonymes ce qui avait assez étonné ma maitresse pour qu'elle en vienne à convoquer ma mère après un test qu'ils nous faisaient passer.

Pour les langues étrangères, c'est pareil... En fait, j'ai plein de trucs mnémotechniques en tête... j'ai toujours des choses qui s'y passent quand j'apprends une langue. J'en parlais avec Kuiwen l'autre jour. L'anglais je le détestais à l'école.... j'ai appris seule chez moi avec de la musique (mais je relisais parfois mes leçons des temps quand même), en fait mon cerveau s'active à la mélodie. J'assimile mieux les accents de cette façon et la tournure des phrases, j'essaie d'y comprendre la logique de la langue, je pars du principe que chaque langue à sa logique.

Pour le coréen, j'ai appris à lire et écrire en très peu de temps, j'ai l'habitude de dire 2h mais quand j'y réfléchis, j'ai ressorti mon 1er bloc-note (du jour où j'ai appris le 한글) et je n'ai écrit l'alphabet que 2 fois, donc mémorisé en l'écrivant 2 fois (mémoire visuelle aidant).

Avec mes maths, c'était plus compliqué déjà à l'école :D moins j'en faisais mieux je me portais, comparé aux langues ou là je suis heureuse de les lire, les entendre, etc...

J'estime que si, nous tous ici, apprenons plusieurs langues, c'est bien parce que nous sommes doués dans ce domaine.. Sinon juste une serait déjà laborieuse.



Être bilingue est un grannnd mot. Je ne me considère parfaitement bilingue dans aucune de mes langues (anglais/espagnol/portugais/coréen), mais je considère que si l'on me parle dans l'une de ses 4 langues, au moins, je ne suis pas larguée.


Désolée Maaat, on a été emportés par le feu de l'action.

Avatar de l’utilisateur
Myeong
Fondateur
Messages : 3296
Inscription : 23 mars 2009, 18:49

Re: Mon avancement

Message par Myeong »

J'adore ce genre de sujet et tout ce que j'ai lu m'intéresse beaucoup et j'aurais beaucoup à répondre, il faudrait que je reprenne tout point par point... :mrgreen:

Kuiwen a écrit :Détail de ? Rien à ajouter, la plupart de ceux qui font du chinois le font par interêt "commercial" plus qu'autre chose. Tu veux que je dise quoi ?


Très vrai ! D'ailleurs j'ai constaté que tous ceux qui l'apprennent dans ce but commercial n'arrivent jamais très loin et butent encore sur les bases. A l'inverse des passionnés qui font ça pour le plaisir et en arrivent beaucoup plus loin. Je connais suffisamment le niveau de Kuiwen pour affirmer qu'il est dans la deuxième catégorie. :ugeek:

Kuiwen a écrit :Ben moi tu sais que oui :
- débit comparable à un natif
- idem pour la prononciation, zéro défaut sauf gros coup de fatigue
- accent pas encore "natif" mais plus tout à fait "étranger"
- manière de parler d'un natif


Des fleurs ça fait du bien hein ! :mrgreen:

Kuiwen a écrit :par contre :
- je manque de vocabulaire
- j'ai une grammaire un peu foireuse
- mes tons sont pas forcément bons même si je fais attention


Réponses un peu bateau mais qui marchent toujours :
- pour le vocabulaire, lis, lis, lis...
- pour la grammaire, écoute, écoute, écoute... il y a plein d'émissions télés sur youtube...
- pour les tons mon expérience m'a confirmé qu'il n'y a rien à faire... sinon y passer du temps, ça s'améliore petit à petit - en fait il faut parler, parler, parler... :mrgreen:

Kuiwen a écrit :Evidemment aucune hésitation, c'est même moi qui cherche toujours à parler en chinois avec les sinophones... C'est pas avec moi qu'il vont pratiquer leur français mouhaha (en même temps 95% des autres étudiants leur parle uniquement en français...)


Et nous savons tous à quel point cette tâche est difficile... Je te tire mon chapeau... :lol:

Avatar de l’utilisateur
Myeong
Fondateur
Messages : 3296
Inscription : 23 mars 2009, 18:49

Re: Mon avancement

Message par Myeong »

Nari a écrit :Perso j'évite de crier sur les toits que j'apprends le coréen.... j'ai pas envie qu'on me dise "ohhhh tu peux me dire un truc en coréen stopléééééé" ou alors quand la personne en entend parler, je dis que je parle juste un peu...


:lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol:
Tellement vrai et pourtant sans aucun snobisme : tellement épuisant d'entendre ça tout le temps...

Nari a écrit :Après c'est vrai qu'entendre "j'apprends le chinois" tout de suite moi je me dis ouaaa il doit être trop intelligent... bien que l'intelligence n'ait pas forcément de rapport... juste une capacité de mémorisation suffit. Mais bon... le chinois est reconnu pour être une langue très difficile (comparée au coréen) Finalement je vais me vanter d'apprendre le coréen ! les gens pourraient croire que je suis une blonde intelligente !!!! yaaa je vais essayer demain !!! non je déconne :D


Suis-je le seul à être persuadé que le coréen est beaucoup plus compliqué que le chinois ??

Nari a écrit :Mais là, pour ceux qui parlent chinois ou japonais, vous savez tenir une conversation ? mais une vraie quoi, sans trop d'hésitation etc....


En ce qui me concerne, pour le chinois, je suis bilingue d'après la définition d'ust.
Pour le coréen je me débrouille suffisamment mais pas aussi bien que je le souhaiterais...
Pour le japonais je pense être capable de survivre sans mourir de faim dans un environnement uniquement nippon (mais pour ça il n'y a pas besoin de parler beaucoup :mrgreen: ).

ust a écrit :Alors grosso-modo dans les langues en général (même si on peut en particulier dire ça pour l'anglais et l'espagnol )
Mon point faible reste la compréhension orale,j'ai encore beaucoup à faire pour habituer mon oreille au débit et à l'intonation (on n'insiste pas assez dessus en cours :? ).


C'est tout à fait normal et mon conseil est d'essayer de te créer un environnement linguistique efficace, qui permette une immersion réelle, par des films, des dramas éventuellement, de la musique en fond sonore quand tu fais autre chose... Je ne te pousse pas vers de la K-Pop sucrée ou des dramas gnangnan mais la production artistique de la Corée est suffisamment importante pour trouver ce qui te convient.

ust a écrit :A l'écrit je pourrais "comprendre" quelque bribes de phrases dans un texte mais si on me demande de traduire certaines phrases du français vers la langue originale,je mets quand même du temps à formuler quelque chose d' à peu près "potable".Après,il y a bien sûr le vocabulaire mais ça c'est sans fin.


C'est toute la difficulté de la traduction...
S'il est relativement simple de faire de la version (langue étrangère vers langue maternelle), il est beaucoup plus difficile de faire du thème (langue maternelle vers langue étrangère), l'exercice est bien plus périlleux et demande une grande maîtrise de la langue cible. C'est pourquoi dans les pays civilisés, on ne demande jamais à un traducteur de traduire vers une autre langue que sa langue maternelle. ;)

ust a écrit :Avoir plus de la moyenne en cours est une chose mais parler avec aisance,un bon accent et un vocabulaire riche en est une autre.


Bien sûr, on n'acquiert ça qu'avec la pratique. Si tu ne connais pas de Coréens avec qui discuter, toute tentative est vaine. :mrgreen:

Avatar de l’utilisateur
Kuiwen
Messages : 1592
Inscription : 08 août 2009, 02:01

Re: Mon avancement

Message par Kuiwen »

Non je suis tout à fait d'accord avec toi ust... Même à la fac je trouve que c'est trop léger...


Peut-être que je me trompe, mais il me semble que le problème de la France n'est pas tant un problème de connaître les langues, je pense même qu'on est un des pays qui connaît le mieux les autre langues, mais qu'on a une approche beaucoup plus "savante" de la langue... On va trop chercher à être pointu et précis, à s'accabler de grammaire et de lecture, mais on laisse de coté tout ce qui est "pratique", et l'oral en tête...

Pour l'Anglais, l'exemple le plus probant est qu'au lycée on en est toujours aux verbes irréguliers qu'on a commencé à voir en 5ème ! Même en Tle les irréguliers posent toujours soucis, même si j'étais en STL, jusque là on a tous eu les mêmes cours de collège... Et pourquoi bon dieu perdre du temps à apprendre des centaines de verbes, alors que je ne me suis JAMAIS servi de "to cling / clang / clung" ou "to leap / lept / lept"... Mais, on veut s'assurer que tout le monde connaissent les quelques 160 verbes irréguliers dont plus de la moitié sont bien inutiles à notre niveau... Idem pour les modal, c'est dingue qu'une chose aussi bête que l'emploie "would", "could", "can", "must" ou "have to" soit siiiiiiiiiii compliqué à enseigner ! On se tape de savoir utiliser "shall", mais le reste sérieusement, une phrase type "Would you have done what I did ?" est un supplice au lycée...

Je ne comprends qu'on ne fasse que du par coeur, des exercices à trou, de la lecture et on écoute le prof lire à haute voix mais leeeeeeentement, et certains arrivent en facs avec toujours un niveau proche du zéro, et là, rebelotte on rafait tout du début presque... Et là pareil, qu'est-ce qu'on se fout de savoir comment dire "une quille de voilier" en anglais ?



Et on retrouve le même genre de soucis en chinois, en 3e année, ils font bientôt plus de français que du chinois, et ne pratique que très peu l'oral... Pourquoi il n'y a pas de vrai cours de prononciation, en groupe de 10, comme j'ai pu avoir à Taïwan et qui m'ont fait progresser énormément pour prononcer des sons qu'on a pas en français ou à la différence subtile... Quand je regarde l'articulation des autres étudiants, aucun ne fait un "zhi" dent serrés, aucun ne remonte sa langue à bientôt s'en toucher la glotte pour "ren" et idem pour "er" alors que TOUT LE MONDE SAIT QUE "ER" ET UNE RETROFLEXE ("flexion (de la langue) en arrière") !

'fin, y'a vraiment des choses que je trouves abérantes...



@Myeong : pour le vocabulaire je sais... Je suis juste un peu feignant, mais j'utilises la bonne vieille méthode que je partage avec Nari : la musique. Ca donne du ocabulaire courant qui s'enregistre très facilement. Mais faudrait que j'en traduise plus :lol:

Pour les tons j'ai au moins le donc de les utiliser, faux ou pas... Pas comme beaucoup dont on les entends pas ou on distincte pas franchement... Après le problème principale des tons, c'est d'arriver à les integrer réellement dans le mot... Pas que quand on me dit "fèng" je pense aussi à tout les mots se prononcant "féng" par exemple... Et ça, même si c'est correct à l'oral, on fait plus forcément la différence à l'écoute (comme le feront sans y penser les sinophones... C'est enervant d'ailleurs :evil: ) :o :(
彭奎文 (팽규문) : détourneur de topic officiel du forum :D

說曹操,曹操就到! :twisted:

ust
Administrateur
Messages : 2780
Inscription : 15 août 2009, 09:28

Re: Mon avancement

Message par ust »

Kuiwen a écrit :Non je suis tout à fait d'accord avec toi ust... Même à la fac je trouve que c'est trop léger...


Peut-être que je me trompe, mais il me semble que le problème de la France n'est pas tant un problème de connaître les langues, je pense même qu'on est un des pays qui connaît le mieux les autre langues, mais qu'on a une approche beaucoup plus "savante" de la langue... On va trop chercher à être pointu et précis, à s'accabler de grammaire et de lecture, mais on laisse de coté tout ce qui est "pratique", et l'oral en tête...


Je constate aussi ça,on aborde un peu de grammaire mais l'oral n'est pas assez poussé en cours mais faut dire que dans des classes surchargées et avec 3 heures par semaine,on participe peu.

Kuiwen a écrit :Mais pourquoi tu tiens tant à apprécier les qualités de ma langue ? :?




Ca sous-entend quoi ? .... :oops:

Avatar de l’utilisateur
Myeong
Fondateur
Messages : 3296
Inscription : 23 mars 2009, 18:49

Re: Mon avancement

Message par Myeong »

ust a écrit :Je constate aussi ça,on aborde un peu de grammaire mais l'oral n'est pas assez poussé en cours mais faut dire que dans des classes surchargées et avec 3 heures par semaine,on participe peu.


Le constat est là : les choses sont comme elles sont et on ne peut rien faire pour changer la méthode dont une langue est enseignée dans un environnement universitaire français. Mais on peut contrer cela en se créant sa propre immersion linguistique... chez soi ou mieux en partant longtemps dans le(s) pays où la langue est parlée. ;)

ust
Administrateur
Messages : 2780
Inscription : 15 août 2009, 09:28

Re: Mon avancement

Message par ust »

Myeong a écrit :
En ce qui me concerne, pour le chinois, je suis bilingue d'après la définition d'ust.
Pour le coréen je me débrouille suffisamment mais pas aussi bien que je le souhaiterais...
Pour le japonais je pense être capable de survivre sans mourir de faim dans un environnement uniquement nippon (mais pour ça il n'y a pas besoin de parler beaucoup :mrgreen: ).



Tu es un phénomène ,ton potentiel m'intéresse :)
Je partage ton opinion sur ce que tu appelles "version".


Myeong a écrit :Mais on peut contrer cela en se créant sa propre immersion linguistique... chez soi ou mieux en partant longtemps dans le(s) pays où la langue est parlée. ;)


Oui,dommage que ça coûte si cher... :?

Quoi qu'il en soit,je prends note de vos conseils.
Merci beaucoup ;) .

Avatar de l’utilisateur
Kuiwen
Messages : 1592
Inscription : 08 août 2009, 02:01

Re: Mon avancement

Message par Kuiwen »

ust a écrit :
Kuiwen a écrit :Mais pourquoi tu tiens tant à apprécier les qualités de ma langue ? :?




Ca sous-entend quoi ? .... :oops:



Ben que je lui lècherais bien la gueule et tout le reste... Ca te va comme réponse ? :?


Sérieux, deux fois que tu poses la question alors que c'est juste une "vanne", te traumatise pas pour ça :mrgreen:
彭奎文 (팽규문) : détourneur de topic officiel du forum :D

說曹操,曹操就到! :twisted:

Répondre