De la difficulté du coréen

Vos informations pour les écoles, associations, ou encore méthodes en ligne pour apprendre le coréen vont ici.
(Topics regarding Korean schools, associations, etc. go here)
Avatar de l’utilisateur
Yazo
Messages : 1051
Inscription : 06 juin 2010, 15:39

Re: De la difficulté du coréen

Message par Yazo »

C'est facile quand on a piqué tout le vocabulaire français :mrgreen:

Tu as raison, mais j'ai surtout donné ces liens pour contredire l'idée selon laquelle l'anglais serait moins riche que le français ;)

Avatar de l’utilisateur
tigre
Messages : 99
Inscription : 06 juin 2012, 18:47

Re: De la difficulté du coréen

Message par tigre »

Il n'y a pas de langue difficile. Ca c'est de la spéculation de personnes jaloux. :roll:

Tout est une question technique. 8-)

Avatar de l’utilisateur
Pajun
Messages : 85
Inscription : 08 octobre 2012, 15:50

Re: De la difficulté du coréen

Message par Pajun »

Je suis preneur de conseils techniques pour l'apprentissage, si tu en as. :D
Rencontre avec la Corée : février-août 2012
Début de mes cours de coréen : septembre 2012
30e TOPIK (2013) : Niveau 2

Avatar de l’utilisateur
Yazo
Messages : 1051
Inscription : 06 juin 2010, 15:39

Re: De la difficulté du coréen

Message par Yazo »

tigre, tu "apprends" 7 langues, mais tu en connais combien? (on va définir connaitre par pouvoir suivre un cours de niveau universitaire sans être perdu, et pouvoir lire la presse sans avoir besoin d'un dictionnaire toute les 5mn)

Avatar de l’utilisateur
tigre
Messages : 99
Inscription : 06 juin 2012, 18:47

Re: De la difficulté du coréen

Message par tigre »

Yazo a écrit :tigre, tu "apprends" 7 langues, mais tu en connais combien? (on va définir connaitre par pouvoir suivre un cours de niveau universitaire sans être perdu, et pouvoir lire la presse sans avoir besoin d'un dictionnaire toute les 5mn)
Ça n'a pas de rapport avec le sujet. :P

tu m'en veux Yazo ? :roll: :cry:
Je n'ai fait que répondre à une question d'un autre poste, je ne me vante pas, libre à toi de me croire ou pas.

Avatar de l’utilisateur
Nari
Administrateur
Messages : 4572
Inscription : 06 octobre 2009, 15:20

Re: De la difficulté du coréen

Message par Nari »

Parler français nous permettra d'apprendre le coréen plus facilement qu'un anglais d'une part pour la prononciation car francais et espagnol se ressemblent et les sons comme le R est presque le même que le R espagnol (le R espagnol est roulé 3 fois, le R coréen 2 fois)
Et autre fait à ne pas négliger, les niveaux de langue.
Le vouvoiement.

tutoiement : banmal
vouvoiement : nopimmal

Chose qu'il n'y a pas en anglais. Donc rien que pour ca, on est privilégiés ^^

Avatar de l’utilisateur
Yazo
Messages : 1051
Inscription : 06 juin 2010, 15:39

Re: De la difficulté du coréen

Message par Yazo »

tigre a écrit : tu m'en veux Yazo ? :roll: :cry:
Nope, j'ai juste du mal à croire que tu soit réellement efficace dans 7 langues en même temps... A moins d'avoir un background exceptionnel.

Peace <3

Avatar de l’utilisateur
koreor
Messages : 38
Inscription : 24 octobre 2012, 08:42

Re: De la difficulté du coréen

Message par koreor »

Pajun a écrit : koreor je suis très curieux de ton expérience, à quel niveau se situaient les nuances ? C'était sur le sujet, l'expression d'une opinion, d'un ressenti ?
Je n'avais plus d'exemple en tête, d'où le délai de réponse... et puis pendant les vacances, re-belote lors d'une discussion avec une amie coréenne. Je ne me souviens plus de la phrase originale, mais voici l'échange en gros, si ça peut te donner une idée. C'était suite à l'élection d'une femme à la présidence coréenne, je fais à mon amie "félicitations, vous êtes plus modernes que nous", elle me répond quelque chose sur l'évolution de la Corée, qui cherche à aller vite une fois les problèmes identifiés. Je n'ai plus la phrase exacte en tête, mais ça portait sur l'évolution du pays. Et puis elle me dit "heureusement, c'est fini"... :shock: :?: Incompréhension de mon côté : "qu'est-ce qui est fini ? l'évolution de la Corée ??". Et en fait non, c'était la campagne électorale, qui a été (apparemment) très dure, très mesquine (bref une campagne électorale). Donc elle était soulagée que la campagne électorale soit terminée... Mais il manquait un morceau de la phrase pour comprendre (à ce moment-là, dans le contexte de notre conversation, vu qu'il n'avait pas du tout été question dans notre échange de la campagne électorale).
Pour moi il ne s'agit pas vraiment de nuance. Je trouve que les notions "high context" / "low context" rendent mieux compte de cette façon qu'ont les Coréens (ceux que j'ai rencontrés en tout cas) de considérer que le contexte de la discussion est suffisamment clair pour tous les participants pour ne pas avoir à le (re-)préciser. Ça va plus loin que la notion de nuance je trouve.
Là c'est donc un exemple de conversation où je n'y étais pas du tout - d'autres fois ce sera seulement un doute (est-ce que j'ai bien compris ?), d'autres fois je comprends tout de suite, mais des amis américains n'auront eux rien compris :lol:

adeline5K
Messages : 12
Inscription : 31 janvier 2013, 09:10

Re: De la difficulté du coréen

Message par adeline5K »

je ne vais pas rentrer dans le débat, et quand je vous lis je vois finalement que vous avez tous plus ou moins raison. Mais chacun l'exprime différemment.
Bon par contre quand je lis ca "Je fais pleinement confiance à wikipedia" j'ai juste envie de hurler. Sachant qu'on peut modifier des articles sans réel contrôle ni modération, tout est relatif. Ca n'est pas parce qu'un site est énorme et qu'il joui d'une immense popularité qu'on peut fermer les yeux en toute confiance.

anewface
Messages : 1
Inscription : 08 décembre 2016, 13:20

Re: De la difficulté du coréen

Message par anewface »

Déterrage d'archive, je sais, mais... :ugeek:


Concernant le nombre de mots dans un dictionnaire, je pense que cela ne signifie rien. Seul compte le nombre de nuances exprimables et non le nombre de mots. Cela importe peu de savoir qu'on exprime ces nuances à l'aide d'un mot unique ou d'une combinaison (je pense à l'exemple en anglais To turn on), ce qui compte c'est que la langue puisse exprimer cette nuance. C'est là que se situe la richesse d'une langue.

Par ailleurs, je suis surpris de lire les remarques à propos du fait que les anglais ont
piqué tout le vocabulaire français
... Avez-vous déjà entendu un grec, à propos du français ? Sans connaître la langue, il peut comprendre une grosse partie de notre vocabulaire pour la simple et bonne raison que notre dictionnaire est rempli de mots "construits" à l'aide de racines grecques... Voyez, tout est relatif.

Enfin, pour ce qui est de Wikipédia... Chacun est libre de penser ce qu'il veut de Wikipédia, mais force est de constater que, pour le moment, c'est le seul outils/site qui donne assez vite une réponse correcte tout en citant ses sources. Ce qui est assez rare pour le souligner. Après, le fait que chacun puisse modifier une page constitue justement la force du projet. Fini les conneries gravées dans le marbre...

Bien à vous 8-)

Répondre